Le coût des constructions au Bénin

La réduction du coût de réalisation des infrastructures constitue aujourd'hui plus que jamais un grand défi du secteur des BTP en République du Bénin. Il nous faut valoriser les matériaux locaux et améliorer nos process de construction. La plupart des matériaux importés nous coûtent très chères et ne répondent pas toujours à nos conditions climatiques.

En ce qui concerne les normes de dimensionnement, nous utilisons toujours des normes européennes et par ailleurs l'innovation s'articule autour d'un recopiage du modèle des architectures occidentales. Les modes de construction semblent toujours statiques, d'une efficacité en dessous de celle à l'âge de la pierre taillée. Rire!

Des débuts de travaux de recherche sont menés dans nos universités et plusieurs ateliers de réflexions se sont déjà penchés sur ces questions auparavant. L'état béninois a pris par exemple un décret (2005-482 du 04 Août 2005) prescrivant l'utilisation d'au moins vingt-cinq pourcent de matériaux locaux dans la construction d'édifices publics mais il n'y a pas un changement observé dans nos pratiques.

Comment valoriser les travaux de recherche enclenchés et en promouvoir d'autres en permanence? Comment faire appliquer les textes de façon pratique? Face à ces problèmes, notre appel va à l'endroit des concepteurs à tous les niveaux et aussi à l'endroit des grands décideurs. Nous devons en prendre conscience et passer à l'action urgente.

Heureuse année 2019 à tous les cadres du secteur du bâti. Plein succès à tous les grands projets de BTP enclenchés ça et là dans le cadre du programme d'action du gouvernement béninois.

Ing Altier Méode MEDALY


Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Le secteur des BTP en République du Bénin

Sur les Status de l'ONIC